samedi, octobre 28, 2006
Ajwa2 i7tifaliya il youm :-) à part l’exploit de la qualification de notre équipe nationale de handball à la finale de la coupe du monde, youcharifouni an oukhbirakoum illi Gattuso walla officiellement mil youm 28 octobre 2006 al mouwafi9 li 5 chawwal 1427 walla 3ammou Gattuso ;-) il frayikh ijjdid outli9a 3alayh issm hatem (béhi béhi marigu chwaya amma allah ghalib c’est les parents qui ont le dernier mot, moi personnellement j’aurai suggéré Mountassar afin de commémorer la victoire de nos braves handballeurs mais bon bizarrement ça ne leur a pas plu cette idée

Idhan kima naraw houni, si mountassar euh hatem 9ayimnah mil noumm bech youkhrij min kirch oummou (iy na3rif mich mil kirch amma il tfoul mazel zghir ma t3ayfouhich fil dinya), hein chnouwa ichbih b dabchou ? ti lé hadhaka 3la khatrou ittiwlid fil lac ghadika yitwildou mastourin amma il mouchkil ki yikbrou yarj3ou 3iryanin, til 7assil 7amdoullah jé tfoul a9al wja3 rass min hadhihi il na7ya

7a99a brabbi 3albalkoum quel est le prix de ce 2cm de tissu qu'il a sur la peau 160DT :-I malla 7wal w barka rabbi y7abbis 3lina 39oulatna, ti ana fi 3oumri w ma nakhouch il rou7i 9at3a akthir mil 84,5DT (mes espadis reebook :-)


beh w houni doub ma khraj al9a nadhra koulouha 7anenn ki raa oummou “mammatii”







Hounaya ghadhni il maghboun, dharbittou il faj3a ki iktachaf illi bouh 3andou il sal3a (allah ghalib hatouma liya w lik rabbi :-)


amma bon fissa3 sallaknaha warrinalou sbou3 choklata yakhi liff liff rigtou séllit 7atta fi hadhi tali3 il bouh d’ailleurs

fil sourra al mouwaliya si Hatem yba7la9li : genre chkounou il 3itla hadha, hein inti houwa gattuso, iyh mahou hatem kan connecté lil internet 3an tari9 il nombril mta3ou, ti technologie 9wiya 3likoum inchallah toussil lil japan mba3id 3aminn

ti il 7assil si sayid toulou zouz sannti w 3amil fi rou7ou

finalement il miskin min kouthrit il douwa illi dayra bih w koul wa7id ydaghdagh fih min jiha dharbittou iddoukha w sra7 fi 3alim akhir,iy hattouma ma tkhafich d’ont worry be happy win 3adik inti mazel il marj mazel :-)

d'ailleurs brabbi 3ala fikra ichbi il 3bed il koul ki yaraw bébé ywalliw ya7kiw b lougha oukhra digui digui pyou pyou dighha dighaa, et après on se demande chbi bnet il marsa ya7kiw hakka

ti beh ma3linach, khallina zahyin, aya ya jma3a annastou ana il youma bech ndawarha 7affali



 
posted by Gattuso at 11:03 PM | 35 comments
dimanche, octobre 22, 2006

Quand on dit le mot « politique » on a tendance à penser à corruption, jeu d’influence et magouille. Cà vous semblera peut être bizarre mais moi j'ai tendance à faire le parallèle entre les comportements humains en famille ou dans la vie politique, l'Homme obéit toujours à la même logique. Le modèle, ou la structure, qui émergera dans un environnement socio-politique est le résultat commun de l'interaction de tous les acteurs en présence (ma9waha hal joumla :-). Ces dernières tendent à suggérer une vision de la gouvernance qui correspond le plus à leurs idéaux. Que ce soit un gouvernement ou une famille c'est du pareil au même je pense :

Je m'explique soit ma famille comme modèle politique composé des partis suivants :

Mon père : communément appelé P'pa, agent économique majeur, il a pour longtemps assuré les finances de notre famille. De part ses fonctions antérieures de directeur central dans une entreprise publique, il a des penchants pour le modèle communiste où le patriarche cherche à satisfaire les besoins primaires de toute la famille. Mais comme tout parti communiste qui se respecte il a une nostalgie aigue envers la situation politique passée du temps ou nous étions des enfants et où nous ne discutions jamais ses ordres. Du coup il a tendance parfois à essayer par tous les moyens d'imposer sa vision des choses parce qu'elle la meilleure pour tous selon lui.

Ma mère : communément appelée M'ma, Ya, ou Yammi (selon le service qu'on veut lui demander) outre sa participation dans les recettes financières de la famille elle se distingue par le monopole des recettes cuisinières. Ces arguments lui procurent un poids politique important qu'elle n'hésite pas à exploiter pour imposer certaines idées. Habile politicienne elle fait recours aussi à des techniques de dissuasion très variées, alternant sans cesse le discours impératif et suggestif.

L'une de ses techniques politiques la plus efficace est d'inculquer à l’électorat dés leur jeune age un sentiment de gratitude (souvent justifié) qui fait qu'on développe une conscience politique qui lui est favorable dés notre maturité, toutefois cette technique nécessite un suivi constant de tous les membres de la famille et donc un effort considérable à long terme sans pour autant avoir une garantie de résultat par la suite

Ma sœur : communément appelée 3zouza : est encore un parti politique assez jeune son objectif premier est d'obtenir tout ce qu'elle désire. Pour ce faire elle utilise une arme infaillible il Dlall, ce principe consiste à créer chez les autres une sympathie vis-à-vis d'elle, de manière à ce qu'elle obtienne tout ce qu'elle veut simplement en le demandant. Seulement l'efficacité de cette stratégie tend à s'estomper avec l'age, d'où la nécessité pour elle de réviser la manière avec laquelle elle gère sa campagne politique pour espérer un jour imposer son point de vue.

Mon frère : kimou : a déclaré depuis longtemps son indépendance en se fusionnant avec un autre parti politique, il doit toutefois faire face à des conflits avec les deux premiers partis du fait de leur ingérence dans ses affaires internes.

Et moi dans tout ça et ben disons que je suis un nouveau parti qui vient d'acquérir son indépendance financière, je détiens aussi le monopole des nouvelles technologies (internet et parabole) ce qui me concède un certain statut respectable :-), mon objectif premier est d'avoir un environnement stable au sein de la famille et croyez moi c'est vraiment pas facile avec la mienne

Pour pouvoir perdurer et donc avoir le temps de se construire un électorat et un programme politique, les partis doivent se structurer et construire un certain nombre de règles permettant de définir le système de prise de décisions.

Bien sur il est évident qu'à l'image d'un gouvernement plusieurs partis peuvent s'allier dans l'optique d'une vision commune. Ces coalitions entraînent le regroupement en bloc artificiel de problématiques diverses. Par exemple le fait de faire son lit au réveil fut pour longtemps un sujet de débats parlementaires très animés, d'un coté il y a mes parents qui suggèrent que ce genre d'activité fait parti des impératifs quotidiens dans le sens ou ça permet d'acquérir des réflexes de bonnes hygiènes, en plus une chambre en désordre c'est parait t'il le symbole du désordre intérieur des ados, et de l'autre coté, il y a moi et ma sœur qui postulons que le lit fait parti des affaires internes de nos chambres, ce qui ne donne pas le droit aux autres partis d'y interférer, tout en faisant remarquer que le réflexe recherché est respecté dans les espaces communs à la famille.

Je peux aussi citer l'exemple des lunettes de toilettes qui selon les partis de sexe féminin devrait être toujours en position basse pour pouvoir poser leur Q directement sans toucher les cuvettes, alors que moi et mon père suggérons que du moment qu'elles sont propres, je ne vois pas pourquoi c'est à nous de faire le double travail de rehausser puis rabattre les lunettes des WC à chaque fois.

Par ailleurs il est à noter que les sessions parlementaires peuvent se faire en aparté (entre deux partis politiques seulement) ou bien par session générale où tous les membres du gouvernement sont conviés à une réunion commune pour statuer sur un blocage diplomatique. Et là ce sont les habilités dissuasives des uns et des autres qui primeront, celui qui tiendra le discours le plus convaincant aura le denier mot, sauf que parfois on assiste au ralliement des voix d'un parti à un autre en contre parti d'un service rendu ultérieurement, c'est le cas par exemple du japon qui investit dans certains pays pauvres dans l'optique d'avoir leur voix par la suite pour faire passer son projet de reprise de pèche à la baleine, ou bien c'est aussi le cas de ma sœur qui prétend que je devrais passer plus de temps en famille pour libérer la voiture de ma mère d'un coté et avoir par la suite ses faveurs dans d'autres domaines

A l'issue de ces débats, une convention de vie est rédigée et tous les membres de la famille sont tenus de la respecter

A coté des partis gouvernementaux précédemment cités, on note aussi la présence de certains groupes de pression comme les voisins et les parents (oncle et tante…). Ces lobbies, quoi que démunie d'un droit de vote, peuvent influencer l'un des partis pour faire passer une motion qui leur est bénéficiaire.

Bref c'est assez compliqué la famille, plus que le gouvernement je pense parce que les liens de sang font qu'on doit prendre des décisions qui vont à l'encontre de nos désirs, pour faire plaisir à un autre parti (chose totalement inconcevable dans un parlement étatique). Et en plus parfois les deux partis fondateurs (mes parents) peuvent avoir recours à un droit de VETO, sans pour autant donner des explications sur les motivations de leur démarche. (Le fameux parce que c’est comme ça !!)

L’exemple d’interaction le plus marquant dans notre famille est sûrement l’entre aide dans le domaine de la cuisine, en effet le projet de loi N°127 a fixé le rôle de chacun dans la préparation du dîner, ma mère est bien sur le chef d’équipe, la théorie de Ford sur la division du travail n’a plus de secret pour elle, tel un gardien de prison elle nous mène à la baguette dans ce que nous considérons encore comme du travail forcé par rapport à l’age d’or passé.

Bien sur toutes les taches qui nous sont attribuées sont généralement des taches banales elle ne tient pas non plus à nous délaisser son monopole sur la cuisine mais elle veut quand même qu’on soit présent pour les taches subordonnées.

Tout le monde s’est spécialisé dans son truc, commençons par mon père qui a été forcé depuis la retraite de délaisser la télécommande de la télé au profit du chiffon de vaisselle, tel les Samurai, il a su peaufiner son art à l’extrême, travaillant dans le silence, il a développé une gestuelle qui tend vers la perfection.

Ma sœur s’est spécialisée dans le découpage des légumes et la préparation des matières premières, c’est la seule qui a la permission d’approcher ma mère vu qu’elle est nommée d’office pour perpetuer le flambeau

Quant à moi et ben je me suis vu attribuer toutes les taches mobile, prépare la table, va m’acheter ça, rapporte moi le machin truc Tupperware, débarrasse la vaisselle du séchoir, c’est pas que je me lamentes mais le Tupperware c’est vraiment toute une science, déjà pour apprendre l’appellation de chaque outil il faut un bac +7, donc pour ranger tous ça dans les placards et chacun à sa place c’est vraiment un casse tête chinois.

Bien sûr chacun d’entre nous a développé sa propre technique pour se faufiler en cas de besoin, je commence par mon père qui a tendance à poser plein de question sur le travail qu’il devrait faire, genre où est l’omo, où est le chiffon, est ce que je dois faire comme ça ou pas, du coup ma mère ne tarde pas à le virer de la cuisine pour tapage sur les nerfs. Un dernier regard vers notre direction avec le sourire au bout des lèvres et il s’en va pour l’eldorado (la télé), ma sœur, quant à elle s’inspirant des maçons tunisiens qui travaillent à la journée, elle commence à réduire son rythme de travail jusqu’à stagner une éternité dans la même tache, se qui force ma mère à s’emparer de son couteau et découper les légumes elle-même

Moi par contre j’ai découvert un truc bizarre, c’est que ma mère déteste quant il y a de la bonne humeur dans la cuisine, il suffit que je commence à chanter ou à danser en même temps en faisant ma tache et elle me colle l’épluchage d’oignon comme sanction, si je dépasse cette épreuve sans verser une larme et ben là elle commence à me coller des taches à un débit de deux par seconde, juste histoire de me saper le moral, mais une tête de mule comme moi ne se laisse pas impressionner par ça., du coup c’est moi qui contre attaque en mordillant ses avant bras (un vrai anti stress, c’est vraiment irrésistible, ça vibre de partout). Elle fait bien sûr semblant de détester mais c’est claire qu’elle adore ça d’après les coups qu’elle m’inflige en représailles.

Vous ne savez pas à quel point je l’adore ma mère c’est vrai qu’elle est assez lunatique mais quand elle est dans sa bonne phase, elle dépense d’elle-même sans compter.

Mon père lui c’est pour son sens de l’humour que je l’admire, ka3rarr chwaya d’accord mais tu peux toujours compter sur lui à tous moment, j’ai jamais eu une dispute avec lui qui dure plus que 10 minutes, 9albou abyidh rabbi ykhallihouli

Un petit coucou aussi à ma sœur, c’est drôle mais depuis son enfance on l’appelait 3zouza parce qu’elle avait des mimiques de grande mère, maintenant qu’elle est à la fac je m’étonne toujours de la voir se débrouiller comme une grande

Merci aussi à mon frère pour mon compte en banque au rouge (cadeau pour son bébé en route), ça me manque tellement nos nuits sur l’ordinateur à te foutre la raclée fil FIFA 96 (eh oui déjà),

C’est bon j’arrêtes ça commence à devenir trop nieu nieu, à la prochaine :-)

 
posted by Gattuso at 4:41 PM | 24 comments